Ligue de hockey junior majeur du Québec

 

Planification, passion et détermination, les trois clés de la réussite en sports-études

Rencontre avec M. Charles-David Beaudoin par madame Laëtitia Tchoualack, coordonnatrice des communications et du marketing, Alliance et Fondation Sport-Études.

Sélectionné en première ronde par les Voltigeurs de Drummondville, l’étudiant-athlète Charles-David Beaudoin n’est pas seulement un joueur de hockey émérite. Avec huit cours par session, en sciences humaines au Cégep de Drummondville, il prévoit terminer son programme d’études en deux ans, tout en continuant à exceller sur la patinoire. Quel est son secret ?

Charles-David, comment s'est développée la passion pour ton sport?

Dès l’âge de trois ans, j’ai chaussé les patins et je jouais avec mon père et mon frère. J’avais une certaine facilité avec ce sport, alors j’ai commencé à jouer plus sérieusement. J’ai graduellement franchi les étapes et c’est vraiment lorsque j’ai atteint la catégorie Bantam AA, soit à l’âge de 14 ans, que j’ai vraiment su que je voulais aller plus loin dans ce sport.

Ton arrivée et ton intégration au cégep ont-elles été difficiles?

Dès mon arrivée dans l’organisation des Voltigeurs de Drummondville, j’ai vraiment senti que les études avaient une place importante au même titre que nos entraînements ou nos compétitions de hockey. L’Alliance Sport-Études m’avait bien expliqué le déroulement des études lorsque j’ai été repêché dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. J’ai vraiment été choyé d’avoir autant d’aide. Grâce à mon conseiller pédagogique, Alexandre Cusson, et avec la collaboration de l’Alliance Sport-Études, mon cheminement scolaire va bien aujourd’hui. Ils sont d’une aide remarquable dans l’accomplissement de mon double cheminement.

Qu’est-ce qui t’a le plus aidé à demeurer dans ton programme actuel?

J’étudie en sciences humaines (administration) et je suis certain d’être dans le bon domaine. Chaque cours qui touche à l’administration me rejoint et j’ai un réel plaisir à faire ces cours. Il est d’ailleurs plus facile de bien étudier, d’être plus concentrés et de fournir les efforts nécessaires lorsque nous aimons ce que nous faisons.

De plus, l’organisation autour de moi, que ce soit le Cégep de Drummondville et ma répondante Annie Doré-Côté, mon conseiller pédagogique et les Voltigeurs de Drummondville ou encore toute l’équipe de l’Alliance Sport-Études, tous ces gens font toujours en sorte que je puisse être à jour dans mes travaux, même si je dois manquer des cours à cause des compétitions. Cela m’aide grandement, je ne veux pas me décourager en prenant du retard.

À quoi ressemble l’une de tes journées types?

À Drummondville, nous nous entraînons tous les matins de 8h00 à 10h00. Nous avons souvent des entraînements hors glace par la suite, et ce, jusqu’à 11h00. Je me rends ensuite au cégep où j’ai des cours ou des travaux à faire. En combinant mes cours au Cégep@distance et ceux au cégep de Drummondville, j’ai actuellement huit cours. J’ai parfois recours à une personne qui m’aide lorsque j’éprouve de la difficulté; cela fait que certains jours je peux sortir du cégep tard en fin de journée. Les jours de match, j’essaye de ne pas avoir de travaux à faire pour mieux me concentrer.

Lorsque nous partons en déplacement pour un match, je prends rendez-vous avec mes enseignants avant de partir pour déterminer le plan de match. Nous voyons s’il est possible que je rattrape les cours que j’aurais manqués par la suite. Nous déterminons s’il est mieux que je fasse mes travaux avant, pendant ou après mes déplacements. Cela permet de bien planifier mes échéances et de ne jamais me retrouver mal pris.

Quel impact l’Alliance et la Fondation Sport-Études ont-elles eu sur ton cheminement scolaire?

L’Alliance Sport-Études est une aide remarquable. Les répondants sont toujours à notre disposition pour nous aider dans notre cheminement. Ils s’assurent que nous avons tout ce dont nous avons besoin pour bien réussir nos études, tout en poursuivant notre sport de haut niveau. De plus, j’ai eu l’occasion de recevoir une bourse de la Fondation Sport-Études l’an dernier; une fois de plus, ce soutien a eu un heureux impact sur mon cheminement. Bref, les personnes ressources de l’Alliance Sport-Études rendent notre cheminement scolaire plus facile et ainsi nous donnent l’occasion de performer à notre plein potentiel, autant du côté du sport que du côté des études.

Quel est ton plus grand rêve sportif?

Mon rêve serait d’atteindre la Ligue nationale de hockey, mais je me concentre chaque jour pour devenir meilleur et ainsi pouvoir éventuellement jouer au niveau professionnel . J’aimerais commencer par jouer dans l’ « American Hockey League » pour ensuite accéder à la Ligue nationale de hockey. Mon but est de vivre du hockey, puisque c’est ma passion.

Selon toi, quelle est la clé pour atteindre tes deux objectifs?

Les clés du succès, selon moi, sont vraiment la planification, la passion et la détermination. S’il me manque l’une des trois clés, je ne peux même pas m’imaginer atteindre mon objectif, qui est de terminer mon cégep en deux ans. Il me faut une planification qui est revue régulièrement, la passion de vouloir accomplir tout mon travail et la détermination pour continuer lorsque ma charge de travail augmente ou que ça va moins bien dans mes études.

Du point de vue du hockey, il me faut une planification d’objectifs à court, à moyen et à long terme. Il me faut aussi la passion envers mon sport, ce qui me permet de me lever heureux tous les matins pour aller m’entraîner, et la détermination de vouloir surpasser les embûches devant moi pour me permettre d’atteindre mes objectifs.

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes étudiants-athlètes qui commencent leur double cheminement?

Je dirais que se fixer des objectifs au niveau des études est très important. Dans le sport, souvent, nous avons déjà pensé à nous en fixer, mais dans notre cheminement scolaire, c’est moins le cas. Pour bien réussir, il faut aussi une planification pour ne pas être en retard et avoir des surprises. Le retard est souvent précurseur de découragement. Finalement, il faut porter une attention particulière à ses études. Si vous avez des ennuis dans votre cheminement scolaire, ces ennuis viendront hanter vos performances sportives sans que vous vous en rendiez compte. Il est vraiment important d’utiliser toutes les ressources qui sont à votre disposition pour vous permettre d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés, autant dans le sport qu’à l’école. Je pense sincèrement que ce sont les clés pour mener à bien un double cheminement.

À propos de l’Alliance Sport-Études:

Le but premier de l’Alliance Sport-Études est d’offrir des services adaptés d’encadrement pédagogique à des athlètes québécois de haut niveau qui poursuivent des études supérieures aux niveaux collégial et universitaire. Ainsi, en s’inscrivant à l’Alliance Sport-Études, l’étudiant-athlète peut concilier les exigences de l’entraînement, des compétitions et des études et mener à terme son double projet.Consultez notre site.

 
 

Calendrier et Résultats

31 octobre / 2014

 
CHA
4
7
MON
Final
 
 
SHA
3
5
QUE
Final
 
 
RIM
2
3
DRU
Final
 
 
CHI
5
7
BAC
Final
 
 
BAT
1
4
ROU
Final
 

01 novembre / 2014

 
SHE
VS
BAC
 
 
RIM
VS
SHA
 
 
BAT
VS
VDO
16h00 HE
 
 
 
 
CAP
VS
SNB
 
 
 
BLB
VS
QUE
19h00 HE
 
 
 
GAT
VS
ROU
19h00 HE
 

02 novembre / 2014

 
HAL
VS
CHA
15h00 HE
 
 
DRU
VS
BLB
 
 
 
GAT
VS
VDO
16h00 HE
 
 
RIM
VS
VIC
 
 

Zone des partisans

ABONNEZ-VOUS AU BULLETIN DES ESPOIRS

Soyez les premiers à savoir ce qui se passe dans la LHJMQ